9 questions que vous vous êtes toujours posées sur vos cheveux

Il y a des questions comme ça qu’on se pose, mais pour lesquelles on a jamais vraiment cherché ou eu de réponse claire ! Alors aujourd’hui, nous vous disons tout sur les questions liées à vos cheveux. C’est parti pour devenir incollable sur votre chevelure !

Pourquoi l’humidité fait friser ou gonfler vos cheveux ? 

Par un temps humide, il y a un nombre important de molécules d’eau dans l’air. Celles-ci sont composées d’hydrogène (H2O = hydrogène + oxygène). La kératine du cheveu est constituée de liaisons d’hydrogène. Le cheveu est très sensible au taux d’hydrogène dans l’air.

La molécule d’eau attire la liaison hydrogène de la kératine et elles se rapprochent. Ce qui se constate à l’œil nu à travers : les frisottis, les boucles augmentent de volume, les cheveux qui gonflent, le lissage qui ne tient pas. Ou encore les beaux cheveux qui deviennent poreux/rugueux, car les écailles du cheveu se hérissent.

 

Pourquoi les cheveux sont électriques ? 

Lorsqu’il fait froid, l’air est sec (plus sec qu’en été) et donc les charges électriques s’accumulent.

Certaines parties de vos fibres capillaires sont chargées positivement et d’autres sont chargées négativement.

Ainsi, comme un aimant, ils sont attirés par les objets ayant des charges électriques opposées. C’est pour ça qu’ils se hérissent à l’approche d’un peigne ou d’un vêtement. Leur charge électrique statique est opposée à une partie de vos cheveux.

Lorsque l’air est humide, ils absorbent l’humidité et donc se déchargent en électricité statique. Le problème des cheveux électriques ne se présente pas.

Lorsque l’air est chaud, ils peuvent être parfois électriques, mais c’est plus rare et minime. Un peu d’eau dans la paume de vos mains à proximité de vos cheveux crépuset le tour est joué.

 

Pourquoi mes cheveux sont secs quand il fait très chaud ou très froid ?

Lorsqu’il fait très chaud, l’air est sec. Nous l’avons vu plus haut, par un temps froid, l’air est parfois encore plus sec. Dans ces conditions, l’eau contenue ou apportée dans le cheveu à tendance à s’évaporer beaucoup plus rapidement. D’où les cheveux qui deviennent secs.

Heureusement, ce phénomène peut être maitrisé en vaporisant de l’eau  et en utilisant par la suite un agent filmogène (huiles, beurres, crèmes…) pour lutter contre l’évaporation de l’eau.

 

Pourquoi changent-ils pendant la grossesse ?

Au cours de la grossesse, les hormones influencent vos cheveux. En effet, la phase de croissance  est plus longue et la phase précédant la chute est plus courte.

Ainsi, ils sont plus longs, plus forts, plus volumineux et plus beaux. Cela peut être aussi dû en partie à la prise de compléments alimentaires prénataux. La quantité de sébum sécrétée par le cheveu augmente.

La grossesse les rend plus poreux. De plus, les bulbes du cheveu sont en liaison directe avec le réseau sanguin. De ce fait, tout ce que vous faites à votre chevelure touche votre santé ou le développement du bébé.

Ils retrouvent en général leur vie normale environ quatre à cinq mois après l’accouchement.

 

Pourquoi chutent-ils après la grossesse ?

Une femme sur trois expérimente l’alopécie télogène post-partum. C’est-à-dire une chute importante après l’accouchement pouvant durer entre quatre mois et un an en moyenne.

Après l’accouchement, le corps a terminé son travail donc les hormones qui entretenaient la phase de croissance des cheveux ne sont plus présentes. C’est pour ça qu’ils tombent.

Normalement, vous auriez dû en perdre entre 60 et 100 tous les jours pendant votre grossesse. Il s’agit ici du contrecoup des hormones.

Pourquoi les tresses sont appelées « coiffures protectrices » mais les cheveux se cassent après qu’on les retire ?

Faites attention, les tresses et les perruques peuvent être considérées comme des coiffures protectrices longue durée si et seulement si :

  • Votre cuir chevelu est facilement accessible avec votre coiffure.
  • Vous prenez soin de vos cheveux même avec la coiffure.
  • Vous faites des soins appropriés avant et après l’installation de cette coiffure.

À défaut du respect de ces points, ils risquent de se casser, devenir ternes ou rêches et d’être très secs. Il s’agira donc d’une coiffure « destructrice » plus qu’autre chose.

 

Comment ça marche de les couper en fonction de la Lune ?

Eh bien, c’est simple. Il suffit de repérer sur votre calendrier les phases de la Lune et d’attendre le bon moment pour vous les faire couper, faire vos soins ou votre coloration !

Il faudra, par exemple, faire correspondre votre jour de coupe à un jour de pleine lunepour qu’ils repoussent vite.

Pensez à noter la date dans votre Bullet journal capillaire. Vous observerez ensuite les résultats pour vous faire votre propre idée de cette théorie.

Le lien entre les phases de la lune et la pousse  n’a pas encore de fondements scientifiques. Cependant, la Lune jouerait un rôle dans la pousse de végétaux et il en est de même pour le cheveu.

Ceci est une croyance populaire, vous êtes totalement libre d’y adhérer ou non !

Pourquoi les couper est important pour leur pousse ?

Avant tout, petite mise au point : les cheveux poussent par la racine et non par les pointes. 

Les couper  permet de se débarrasser des fourches ainsi que des parties les plus vielles et abîmées du cheveu. C’est un passage important, car ce procédé va éviter d’avoir de la casse du fait des fourches, d’éviter que le cheveu s’affine et de partir sur une casse saine.

  • Pousse = Rétention de longueur
  • Rétention de longueur = Pas de casse
  • Pas de casse = Cheveux hydratés et forts (avec des soins)
  • Cheveux hydratés et forts = Cheveux en bonne santé
  • Cheveux en bonne santé = Pousse

C’est un cercle vertueux 😄 !

 

 

Quelle est la différence entre la casse et la chute des cheveux ?

On a chacune au moins une fois connu ce fléau : la casse ou la chute. Parfois les deux ! La casse du cheveu et la chute du cheveu sont souvent confondues.

Il faut distinguer ces deux phénomènes. La casse est la rupture d’un cheveu.

La chute du cheveu quant à elle, est un phénomène naturel qui se produit lorsque le cheveu se trouve en phase de repos : il tombe pour laisser sa place à un nouveau cheveu qui lui entre en phase de croissance (voire fiche #8 page 118-119 de votre Bullet journal capillaire). 5 % à 15 % des cheveux qu’on a sur la tête sont en phase de repos. Cheveux fins, cheveux bouclés, cheveux colorés, … Tout type de cheveux est concerné.

On perd en moyenne entre 50 et 80 cheveux par jour. La chute est souvent plus importante au début de l’automne et au début du printemps : on peut perdre environ 100 cheveux par jour à ces périodes. Ne vous inquiétez pas.

La casse est pratiquement inévitable. À un moment de la vie du cheveu, que ce soit à travers sa manipulation, le coiffage, le frottement avec les vêtements ou les gestes brusques, vous risquez d’avoir quelques cheveux cassés. Cela n’a rien d’alarmant tant que ce n’est qu’occasionnel et que la casse n’est pas excessive. Il faut être attentive !

Nous espérons avoir répondu à vos questions les plus fréquences sur vos cheveux. N’oubliez pas de vous procurer votre Bullet Journal pour cheveux pour plus de conseils. Ou de demander un diagnostic capillaire !

Retour au blog